samedi 8 décembre 2018

Alice in W.


LA VOLEUSE DE TEMPS




Tu dors en moi
La nuit – les rêves et la folie.
Tu dors (près de moi)
Au petit matin, le jour- le parfum d’une nuit
Ma joie est grande !
Le temps s’arrête.
Puis tes pas t’éloignent.
Le temps reprend sa marche zigzagante.
Ma douleur est profonde !
Tu dors en moi
Je t’idolâtre avec audace – telle une icône byzantine
Venue du fond des siècles.
Le temps poursuit sa marche lente.
Tu dors (près de moi)
L’éternité – une nuit mendiée !

Je suis la voleuse de temps
Et je n’ai plus que l’âge de mes joies éparses !
Tu dors en moi

dimanche 18 novembre 2018


Nos voyages -
Des allées et venues
Incessantes.
Mais nous sommes enracinés ailleurs !
Là où souffle le vent marin.
Là où se perdent les navires.
Enfouis les trésors et les richesses!
Là où tombent les braves.
Anéantis les royaumes et les empires!
Là où sombrent les flotilles
Des aventuriers et des flibustiers.
Là où se perdent les explorateurs
De tout acabit,
Des cointrées lointaines et irréelles.
Nous sommes enlacés là où tu es
Et où je ne suis pas! Mais le vent
Nous enlève et nous emporte.
Nous sommes enracinés ailleurs!
Là où je suis et où tu n'es pas!
Ailleurs pour toujours ailleurs...

jeudi 15 novembre 2018


Je pisse
sur les feuilles mortes
Bruissement

Hôsha

lundi 29 octobre 2018